Sans Papiers Ni Frontières

Icon

Contre les frontières et leurs prisons

[Italie] Ce qu’il en reste

25 janvier 2014.

Détruit aux trois quarts et désormais à moitié vide, voilà ce qu’il reste du CIE de Turin. Après les incendies de ces dernieres semaines, dont les conséquences ont été exposées aux yeux de tous grâce à une vidéo réalisée à l’intérieur et publiée il y a quelques jours, les responsables du bureau de l’immigration ont décidé de commencer l’évacuation du centre. Une dizaine de retenus a été  transférée mercredi vers Rome et Bari. Une autre jeudi, cette fois en direction de Trapani.

Tandis que la situation dans le centre de Turin reste tendue, à tel point que jeudi des retenus des cellules d’isolement ont fait du bordel deux heures durant, les protestations recommencent également dans d’autres villes. Hier soir à Rome, une vingtaine de retenus a commencé une grève de la faim.  La nouvelle est confirmée par l’ interview téléphonique d’un retenu sur SkyTg24, où il explique que la grève a commencé à l’arrivée de la nouvelle de la libération d’un groupe de retenus du centre de Caltanissetta.

Un retenu du CIE de Turin a raconté à la radio (en italien) les perquisitions visant à trouver le téléphone dont est issue la vidéo ainsi que l’intervention d’ouvriers pour changer les ampoules et mettre une couche de blanc aux murs des chambres, brulées ces derniers jours.

librement traduit de macerie

Category: Brèves des frontières

Tagged: , , , ,

Comments are closed.

LIBERTÉ POUR ABDUL RAHMAN HAROUN LE MARCHEUR SOUS LA MANCHE :
LA SOLIDARITÉ SIGNIFIE LUTTER CONTRE LES FRONTIÈRES :
SITUATION ET LUTTES À CALAIS :