Sans Papiers Ni Frontières

Icon

Contre les frontières et leurs prisons

[Calais] Solidarité avec les migrant-e-s MAJ

1er mars 2014. Banderoles solidaires à Calais alors que 300 personnes ont manifesté dans la journée en soutien aux migrants et pour répondre aux coups de pression de l’extrême droite.

MAJ. Dans la nuit qui a suivit la manifestation de nombreux tags ont été fait dans la ville, en solidarité avec les migrant.e.s et antifascistes. Le même nuit la permanence électorale de la maire de Calais, Natacha Bouchart a été attaqué : porte défoncée; mobilier endommagé. Cette nuit là, cinq personnes ont été arrêtées : deux pour les tags et trois pour la dégradation de la permanence. Les cinq ont également refusés de se soumettre aux prises d’empreintes et photos et qu’une partie d’entre-eux ont refusé de donner leur identité lors de la garde-à-vue. Jugé.e.s en comparution immédiate lundi 3 mars, le procureur a demandé des condamnation à six mois pour les dégradations au local de campagne et trois pour les tags.

Ils/elles ont finalement été relaxés pour ces faits mais condamnés à trois mois de sursis pour le refus d’empreintes.

plus d’infos sur indymedia lille

[Italie] Alba Adriatica, contre les CIE et la croix rouge, en solidarité avec Andrea, Sabbo et Gabriele

3 mars 2014. Les journaux locaux rapportent la nouvelle que la présentation du calendrier 2014 de la Croix Rouge à Alba Adriatica a été perturbée dans la nuit par des inconnus. En fait, après les nombreux tags laissés il y a quelques jours sur les murs de la ville contre les forces de l’ordre et en solidarité avec les anarchistes frappés par la répression, la nuit du 2 mars trois moyens de transports de la Croix Rouge (une ambulance et deux fourgons) ont été tagués : « complices des lagers, feu aux CIE, solidarité avec Andrea, Sabbo et Gabriele« .

Repris de Informa Azione

[Turin] Les belles paroles…

esposito-e-bubbico.jpg

13 Février 2014. Dans la nuit le siège du Pd ( parti démocrate, ndt) de via Cervino, dans le quartier Barriera di Milano a été tagué. Sur les rideaux on peut lire  » Esposito, Bubbico, c’est vous qui êtes derrière les CIE », « Feu aux CIE « et encore « Les belles paroles n’annulent pas les coups, vous payerez tout ». Pas encore satisfaits, les inconnus ont aussi lancé des œufs remplis de peinture sur les murs de l’immeuble. La solidarité du parti ne s’est pas fait attendre, et d’après eux, vu que « sur un sujet aussi délicat que les Cie le Pd a déjà ouvert une discussion proposant leur dépassement » ce n’est pas le moment de « transférer sur les murs des sièges du parti » le débat politique.

Filipo Bubbico, vice ministre de l’intérieur et éléphant du parti, nous avait déjà expliqué que les CIE resteraient ouverts et que le gouvernement, au maximum, reverra les temps d’internement et modifiera les appels d’offre : la discussion, donc, a déjà eu lieu dans les hautes sphères et a été close. Avec la bénédiction de ceux qui aujourd’hui, au Parti Démocratique comme chez ses lèches-cul de Gauche Écologie et Liberté s’agitent beaucoup [pour la fermeture des centres, ndt], même si c’est mal venu [de leur part, ndt], pour se laver un peu la conscience autour d’un sujet si « délicat ».

traduit de macerie

[Paris] Quelques tags autour des lycées parisiens – 5 novembre 2013

05-11-13 (23) 2013-11-04_Paris_XIe_AvenuePhilippeAuguste_LyceeDorian-c 05-11-13 (47) 05-11-13 (46) 05-11-13 (44) 05-11-13 (36) 05-11-13 (33) 05-11-13 (29) 05-11-13 (28) 05-11-13 (26) 05-11-13 (25) 05-11-13 (4) 05-11-13 (22) 05-11-13 (20) 05-11-13 (17) 05-11-13 (8) 05-11-13 (1) 05-11-13 (14) 05-11-13 (35) 05-11-13 (10)

[Besançon] Tags contre les prisons pour sans-papiers

Les 2 et 3 septembre, en écho à la campagne contre les camps de concentration en Russie, quelques tags contre les frontières et les camps pour migrants ont été posés sur les murs de la ville de Besançon: « En Russie comme en France, feu aux camps pour sans-papiers« , « no border« , « stop deportation de Moscou à Paris« , « sabotons la machine à expulser« , « feu aux CRA » (centre de rétention administrative, qui signifie prisons pour sans-papiers), « les frontières assassinent »

Source : lechatnoiremeutier

MERHABA / KHOSH AMADID / BIENVENUE / WELCOME :
journal d’échange et d’informations sur les luttes des migrant-es
UN ÉTÉ CONTRE LES FRONTIÈRES :
PARIS : LUTTE DES MIGRANT-ES DE LA CHAPELLE :
KOS, DÉCLARATION ET INFORMATIONS SUR LA SITUATION DES MIGRANT-ES :
NON À L'EXPULSION DU SQUAT DU COLLECTIF DES BARAS :

AGENDA

TOUS LES MOIS

- Tous les premiers vendredis du mois, 19h-20h30 : Émission Sans Papiers Ni Frontières, sur radio FPP 106.3 FM (région parisienne) ou sur www.rfpp.net

- Tous les deuxièmes mercredis du mois, 16h30-18h : Émission Sans Papiers Ni Frontières, sur radio Galère 88.4 FM (région marseille) ou sur www.radiogalere.org

- Tous les premiers samedis du mois, Bagnolet, 14h-18h : Permanence Sans-papiers : s’organiser contre l’expulsion, au Rémouleur 106 rue Victor Hugo 93170 Bagnolet (M° Robespierre ou M° Gallieni)

LIBERTÉ POUR ABDUL RAHMAN HAROUN LE MARCHEUR SOUS LA MANCHE :
LA SOLIDARITÉ SIGNIFIE LUTTER CONTRE LES FRONTIÈRES :
SITUATION ET LUTTES À CALAIS :