Sans Papiers Ni Frontières

Icon

Contre les frontières et leurs prisons

[Modène] Condamnation

Le 24 février 2014, le tribunal de Modène, par la main du juge Manuela Cortelloni, a condamné trois compagnons accusés d’avoir endommagés le CIE de Modène à la fin d’un rassemblement de solidarité avec les retenus le 16 juin passé. Les peines vont de 8 mois à 1 an sans libération conditionnelle. Deux des accusés sont encore soumis aux mesures préventives de l’obligation de résidence avec restrictions nocturnes. En attendant, comme on le ait, la CIE de Modène a fermé grâce aux dégradations commises par les retenus.

Traduit de macerie

Category: Brèves des frontières

Tagged: , , , ,

Comments are closed.

LIBERTÉ POUR ABDUL RAHMAN HAROUN LE MARCHEUR SOUS LA MANCHE :
LA SOLIDARITÉ SIGNIFIE LUTTER CONTRE LES FRONTIÈRES :
SITUATION ET LUTTES À CALAIS :