Sans Papiers Ni Frontières

Icon

Contre les frontières et leurs prisons

[Paris] Halle Pajol : les migrant-es assigné-es à résidence !

Retour sur la manifestation du jeudi 2 juillet au campement de la Halle Pajol par quelques personnes solidaires.

Jeudi 2 juillet, un mois après l’expulsion du campement de la chapelle, les exilé-es avaient appelé à une manifestation. Des dizaines de migrant-es sont toujours à la rue, sans solution de logement, sans possibilité de commencer leurs démarches de demande d’asile. La Mairie de Paris et l’État semble les avoir oublié et s’accommode sans mal du nouveau campement, installé rue Pajol.

Vers 18h, des centaines de personnes, migrant-es, soutiens, camarades de la CSP75 et du collectif des Baras se retrouvent au campement pour partir en manifestation. Le cortège remonte la rue Pajol mais se retrouve bloqué immédiatement par les gendarmes mobiles. Les manifestants déterminés ne veulent pas rebrousser chemin. Ils et elles resteront plus de deux heures face à face avec les flics, scandant des slogans : « des papiers pour tous, des logements pour tous ; solidarité avec les réfugié-es ! » entre deux charges.

L’État et la Mairie de Paris interdisent donc désormais tout mouvement aux migrant-es, ils et elles doivent continuer de rester invisibles. Quand les exilé-es se relèvent pour réclamer des logements, des papiers, la dignité, on leur répond par des coups de matraque. C’est une véritable assignation à résidence ! Ils les veulent couché-es, ils et elles se veulent debout !

SOLIDARITÉ AVEC LES EXILÉ-ES !
LIBERTÉ DE CIRCULATION ET D’INSTALLATION !
REFUGEES WELCOME !

Pour retrouver toutes les publications sur la lutte des migrant-es de La Chapelle : Lutte des migrant-es de La Chapelle et sur Paris Luttes Infos : refugie-es-de-la-chapelle

Category: Tracts, Textes & Affiches

Tagged: , , , ,

Comments are closed.

LIBERTÉ POUR ABDUL RAHMAN HAROUN LE MARCHEUR SOUS LA MANCHE :
LA SOLIDARITÉ SIGNIFIE LUTTER CONTRE LES FRONTIÈRES :
SITUATION ET LUTTES À CALAIS :