Sans Papiers Ni Frontières

Icon

Contre les frontières et leurs prisons

De Vintimille à Paris, de Paris à Calais, les frontières tuent, appel à solidarité les 24, 25 et 26 juillet !

De Vintimille à Paris, de Paris à Calais, les frontières tuent ! Solidarité, Résistance !

Appel à organiser trois jours d’échanges et de résistance contre les frontières les 24, 25 et 26 juillet à Paris.

Cela va faire bientôt deux mois que le campement de la Chapelle à été démantelé, jusque début juin dernier quelques 300 personnes dormaient sous le métro. Les migrants ont été traqués et repoussés à l’église St Bernard et hors du jardin qui lui fait face. Puis violemment expulsés de la Halle Pajol par la police. Refoulés du Bois Dormoy, ils ont occupé une caserne dont ils ont été contraints de sortir.

Celles et ceux qui n’avaient pas obtenu d’hébergement d’urgence s’étaient retrouvé au jardin d’Éole. Pendant 10 jours, migrant-e-s et soutiens, contre le mépris municipal et face à l’abandon de l’État, se sont organisés ensemble. Le 19 juin, le jardin d’Eole était évacué par les pouvoirs publics dans une atmosphère de menace policière, avec la complicité de l’Ofpra, des éluEs et militantEs EELV et PCF, et d’Emmaüs. Sous la pression, des migrant-e-s montent dans des cars vers des hébergements dont ils ignorent tout (durée, conditions).
Dès le lendemain, retour à Pajol des migrants laissés sur le carreau.

Le 9 juillet, même scénario d’évacuation à Pajol. C’est la 9e évacuation des migrant-e-s en six semaines.

Depuis presque deux mois, les migrant-e-s subissent la violence de l’État : violence policière, expulsions, arrestations. Aucune solution durable n’a été trouvée. Rien n’a été réglé.

Aujourd’hui, il y a plusieurs centaines de migrant-e-s dans des centres d’hébergements, mais pour combien de temps ? Actuellement plus de 250 réfugiés et migrant-e-s mangent, dorment et vivent à la Halle Pajol.

Expulsion après expulsion, la rage grandit. Face à la violence de l’État, face à l’abandon de la mairie de Paris et de l’État, face leurs stratégies de division et de pourrissement, ici et ailleurs la solidarité s’organise !

De Vintimille à Paris, de Paris à Calais, les frontières tuent ! Solidarité, Résistance !

Suite à l’appel à solidarité des migrant-e-s et soutiens de Vintimille, nous appelons à organiser trois jours d’échanges et de résistance contre les frontières ici à Paris !

Vendredi 24 juillet : Projection et concerts sur le campement à la halle Pajol
19h : Pique-nique collectif et participatif
20h30 : Paroles de migrants (traduction)
21h30 : Présentation et diffusion du court-métrage. Escale à Pajol de Mahamoud Ibrahim : Yacoub jeune Libyen, a fui la guerre. Après avoir traversé la Méditerranée, il a atterri en France. Avec d’autres migrants, il se retrouve dans un campement de fortune dans le quartier Pajol du 18 arrondissement de Paris.
22h : Discussion / images de N. Jaoul.
23h : Projection du documentaire « La ballade des sans-papiers », de Samir Abdallah et Raffaele Ventura.
Concert

Samedi 25 juillet  : Manifestation en lien avec Vintimille.
Départ 15h30 rue de Lyon au croisement de l’avenue Daumesnil, (métro de gare de Lyon), arrivée à république.

Appel à solidarité, venez nombreu-ses-x d’ici ou d’ailleurs !

Ni frontières, ni nations !
Liberté de circulation et d’installation pour tou-te-s !
Des papiers et un logement pour tou-te-s !

Pour retrouver toutes les publications sur la lutte des migrant-es de La Chapelle : Lutte des migrant-es de La Chapelle et sur Paris Luttes Infos : refugie-es-de-la-chapelle

Category: Tracts, Textes & Affiches

Tagged: , , , , ,

Comments are closed.

LIBERTÉ POUR ABDUL RAHMAN HAROUN LE MARCHEUR SOUS LA MANCHE :
LA SOLIDARITÉ SIGNIFIE LUTTER CONTRE LES FRONTIÈRES :
SITUATION ET LUTTES À CALAIS :