Sans Papiers Ni Frontières

Icon

Contre les frontières et leurs prisons

15 novembre 2014 Compte rendu de l’appel à mobilisation

17 novembre 2014

Un appel à mobilisation devant les centres de rétention à l’initiative du groupe information rétention de Calais était lancé pour samedi dernier.

Plusieurs groupes y ont répondu dans différentes villes.

A Calais,  une soixantaine de manifestant-e-s se sont retrouvé-e-s devant le centre de rétention de Coquelles. Au son de la sono, de la samba, et de slogans tels que « Brique par brique, mur pas mur, nous détruirons toutes les prisons », ils protestaient contre l’enfermement et les expulsions de sans papiers. Les flics étaient présents en masse, une dizaine de fourgons de CRS étaient garés sur un parking à côté.

A Rennes un parloir sauvage s’est déroulé au centre de rétention de Saint-Jacques. Les solidaires ont amené des escabeaux pour communiquer avec les retenus par dessus les bâches installées sur les grilles du centre.

A Sète,  un rassemblement d’une quarantaine de personnes s’est tenu devant le centre. Des slogans en solidarité avec les retenus et d’autres reliant les violences policières et l’enfermement des migrant-e-s ont été lancés. Il y avait une forte présence des flics.

A Lyon, un millier de personnes accompagné d’une batucada a défilé dans les rues contre les expulsions et pour le droit au logement des enfants étrangers à la rue.

A priori des rassemblements se sont également tenus devant les centres de rétention du Canet à Marseille et de Cornebarrieu à Toulouse.

 

Feu aux frontières !

Category: Brèves des frontières

Tagged: , , , , , , , , ,

Comments are closed.

LIBERTÉ POUR ABDUL RAHMAN HAROUN LE MARCHEUR SOUS LA MANCHE :
LA SOLIDARITÉ SIGNIFIE LUTTER CONTRE LES FRONTIÈRES :
SITUATION ET LUTTES À CALAIS :