Sans Papiers Ni Frontières

Icon

Contre les frontières et leurs prisons

[Australie] Grève de la faim contre les transferts et les meurtriers de Reza Berati

1er juin 2014. Des centaines de migrant.e.s enfermé.e.s au centre de rétention de Christmas Island, ont entamé.e.s une grève de la faim contre leur transfert dans les centres de rétention des îles de Manus et Nauru. Ces deux centres ont été ouverts sur ces îles de Papouasie par l’Australie pour y enfermer les migrants qu’elle veut expulser. Ils sont administrés par l’Armée du Salut et sécurités par G4S. 7 migrant.e.s se sont également cousu les lèvres.

Cette protestation se veut également en réponse au meurtre de Reza Berati, tué le 17 février dernier par des porcs suite à une révolte au centre de rétention de Manus. Quelques jours avant, un rapport d’enquête a été publié : il met en cause un employé de l’Armée du Salut qui aurait porté le coup fatal à Reza, aidé par les gardiens de l’entreprise G4S et par des policiers papous.

En réponse, les services de l’immigration et Serco (entreprise privée qui gère le centre) ont fermé les accès aux visites.

Dehors des personnes se sont rassemblées devant le centre aux cris de « Liberté ! ».

Fin février, l’entreprise G4S a été attaquée à Melbourne, « G4S = meurtriers ».

Flics, vigiles et caritatifs = assassins !

manus

 

Category: Brèves des frontières

Tagged: , , , , , , , , , ,

Comments are closed.

LIBERTÉ POUR ABDUL RAHMAN HAROUN LE MARCHEUR SOUS LA MANCHE :
LA SOLIDARITÉ SIGNIFIE LUTTER CONTRE LES FRONTIÈRES :
SITUATION ET LUTTES À CALAIS :