Sans Papiers Ni Frontières

Icon

Contre les frontières et leurs prisons

Lycée.ne.s en lutte

Tandis que 250 lycéen.ne.s manifestaient à Chalon le 1er avril dernier.

À Paris, dans le 19ème arrondissement un lycéen de Hector Guimard a été arrêté le 20 mars lors d’un contrôle à Gare du Nord et est enfermé au centre de rétention de Vincennes. La réaction de ses camarades et soutiens ne s’est pas faite attendre, le jour même les téléphones et fax du commissariat et de la préfecture sonnent sans discontinuer pour demander sa libération et un rassemblement est appelé pour le lendemain matin devant le lycée. Le soir même Kais est libéré mais l’appel au rassemblement est maintenu pour demander l’annulation de son OQTF parce qu’il n’est pas seul à être sans papiers dans l’établissement. Cela ne va pas plaire aux politiciens locaux, à deux jours des élections, qui vont exercer pressions et chantage (le préfet de police vous a fait un cadeau (sic), il ne le fera pas la prochaine fois) pour annuler le rassemblement. Qu’a cela ne tienne, il a quand même eu lieu.

Le 4 avril, à Saint Nazaire 600 lycéen.ne.s ou pas ont manifesté dans la ville en soutien à un des leur, menacé d’expulsion.

Le 11 avril, à Paris dans le 18ème arrondissement, un lycéen doit voir son recours contre une OQTF examinée par le tribunal administratif. Cette fois, il ne se retrouvera pas seul face au juge et au représentant de la préfecture comme dans bien des cas, mais soutenu par d’autres lycéen.ne.s et quelques profs du lycée Camille Jenatzy, où était scolarisé Khatchik, qui ont appelé à un rassemblement.

contre toutes expulsions

Category: Brèves des frontières

Tagged: , ,

Comments are closed.

LIBERTÉ POUR ABDUL RAHMAN HAROUN LE MARCHEUR SOUS LA MANCHE :
LA SOLIDARITÉ SIGNIFIE LUTTER CONTRE LES FRONTIÈRES :
SITUATION ET LUTTES À CALAIS :