Sans Papiers Ni Frontières

Icon

Contre les frontières et leurs prisons

[Turin] Les spécialistes

22 mars 2014. Comme l’enseignait le vieux Eichman, le bon fonctionnement d’une déportation est aussi une question de logistique : faire correspondre les déplacements des troupes d’escorte, la disponibilité de la juste masse des prisonniers et des moyens de déplacement adéquats, avec le fonctionnement des infrastructures générales de transport; sans oublier les cartes à timbrer, l’encre pour les timbres et les fonctionnaires compétents. Donc en quelques jours les spécialistes aux ordres de l’impérissable vice-prefet Rosanna Lavezzaro se sont beaucoup impliqués pour faire participer le CIE de Corso Brunelleschi à une énorme déportation de nigérians organisé au niveau européen. Un seul vol charter qui part d’une quelconque capitale du Nord et qui tourne parmi les pays de l’union pour embarquer des passagers forcés : la dernière étape, habituellement, est Rome, où convergent les prisonniers des CIE italiens, direction Lagos.

Tout semblait prêt mais dimanche survient l’obstacle : après une semaine d’incendies, un des modules où sont emprisonnés certains des futurs déportés est donné au feu. Cette fois, il y a une caméra qui capture la scène tant bien que mal, le matériel pour effectuer quelques arrestations existe donc… mais que se passe-t-il? les arrêter voudrait dire leur faire perdre leur avion qui est prévus depuis des jours et bien organisé,  et le consul avait même finalement mis son cachet… les hommes de la Lavezzaro auront eu quelques doute, il rumineront quelques heure en compilant les procès verbaux et en effectuant les reconnaissances, mais au final, ils prendront la décision que tous s’attendent de la part de flic et emmènent six  nigérians à la Vallette ( prison de Turin, ndt)

Le hasard, cependant, joue un tour aux spécialistes, lors de l’audience de validation, le juge se rend compte que trop de temps s’est écoulé entre le feu et l’arrestation: manque le flagrant délit, et les six sont libérés. « Mais comment ça , ils nous autorisent à mettre des caméras et quand ils sont filmés ils ne les emprisonnent pas ? » semble s’être exclamé fort un des flics au terme de l’audience. Pour remédier à leur déconfiture, nos petits Eichman réussissent, au dernier moment et après un rapide passage à la préfecture, à rattraper le temps perdu et à embarquer quatre des six dans un vol pour Rome, surchargé et rempli des autres nigérians qui étaient restés à Corso Brunelleschi. Des arrêtés de lundi, trois seulement sont retournés aux CIE : Deux des nigériens, qui avaient fait une demande d’asile et qui ne peuvent donc pas être déportés pour l’instant, et un Tunisien – qui a été arrété pour un autre incendie pour lequel le juge a validé l’arrestation mais relâché immédiatement. Tous les trois devront comparaître demain en face du juge de paix qui validera de nouveau leur incarcération au CIE. Plus personne n’est à la Vallette, donc.

Dans le CIE semi-détruit, donc, il ne reste aujourd’hui qu’une trentaine de personnes : les femmes qui occupent l’unique section encore entière, représentant la moitié des détenus, tandis que les hommes sont installé entre une chambre de la bleue et la salle a manger de la violette. Cependant, pour revenir aux procédures des spécialistes des déportations, nous devons souligner que, même si personne ne sait qui la semaine passée a été un candidat pour gérer le Centre, la préfecture a annoncé que, contrairement à la coutume, ce sera un comité formé pour évaluer les offres, composé en sus de ses propres agents, de policiers. Donc, pour choisir de confier la gestion du Centre de la Croix-Rouge militaire ou à un nouveau venu il y aura aussi … Rosanna Lavezzaro, qui a des compétences reconnues en matière de fonctionnement des centres. Nous vous signalons également les noms des hommes du préfet qui composent la commission, pour laisser une trace à la postérité: Joseph Zarcone, directeur du groupe II, Valeria Sabatino, vice-préfet, et officier Donatella Giunti, fonctionnaire employé au procès-verbal.

traduit de macerie

Category: Brèves des frontières

Tagged: , , , ,

Comments are closed.

LIBERTÉ POUR ABDUL RAHMAN HAROUN LE MARCHEUR SOUS LA MANCHE :
LA SOLIDARITÉ SIGNIFIE LUTTER CONTRE LES FRONTIÈRES :
SITUATION ET LUTTES À CALAIS :