Sans Papiers Ni Frontières

Icon

Contre les frontières et leurs prisons

[Besançon] Résumé de la manif contre les expulsions – 7 novembre 2013

Près de cent personnes se sont rassemblées à Besançon ce jeudi 7 novembre et ont défilé depuis la place de la révolution à travers le centre-ville.

photo de leur presse

 

Les récupérateurs étaient de la partie malheureusement: les jeunes communistes, le PG ainsi que EELV, comme d’hab en profitaient pour sortir leurs drapeaux; les journaleux relayaient le discours des syndicats et  partis …

Pourtant, les slogans criés par l’ensemble de la foule n’avaient rien de réformistes: « pierre par pierre, mur par mur, nous détruirons les centres de rétention! », « des papiers pour tous ou pas de papiers du tout! ». De nombreuses personnes étaient là contre toutes les expulsions de sans-papiers, contre les frontières assassines et l’enfermement des migrants…

Après une courte irruption bruyante dans l’enceinte de la fac de lettres, la manif s’est dirigée vers la préf’, pour ensuite se rendre au local du PS: et c’est précisément à ce moment-là qu’on a pu voir les schmitts pointer leurs sales tronches (2/3 motards, une voiture et un camion rempli de la PN, une voiture de la BAC). En passant le commissariat de la gare d’eau, quelques slogans sont lancés contre les flics (« police partout justice nulle part; comico en feu les bleus au milieu« ), et nous avons juste le temps de voir les rideaux métalliques du local PS se baisser à notre arrivée, de voir les soce-dém’ se barricader à l’intérieur sous la protection des flics: mais rien à signaler, à part des prises de parole de la part de futurs bureaucrates…

Force à celles et ceux qui bloquent leur bahut, descendent dans la rue contre les frontières et leurs flics !

Liberté pour tous les sans-papiers, scolarisés ou pas !

SaVaSions

banderole suspendue sur les murs de la fac de lettres la veille de la manif (et visible durant la manif).

repris du chatnoiremeutier

Category: Brèves des frontières

Tagged: , , , , ,

Comments are closed.

LIBERTÉ POUR ABDUL RAHMAN HAROUN LE MARCHEUR SOUS LA MANCHE :
LA SOLIDARITÉ SIGNIFIE LUTTER CONTRE LES FRONTIÈRES :
SITUATION ET LUTTES À CALAIS :