Sans Papiers Ni Frontières

Icon

Contre les frontières et leurs prisons

[Éthiopie] Révolte dans un camp suite au naufrage de Lampedusa – 6 octobre 2013

En Éthiopie, dans les camps de réfugiés de Maï Ani et d’Adi Arush (nord du pays, plus de 40 000 personnes y sont), une veillée funèbre en mémoire des victimes du naufrage du 3 octobre à Lampedusa a tourné à l’émeute. Une partie des migrants qui sont morts ce jour là seraient auparavant passés par ces camps.

Lors de la veillée, un migrant aurait tenté de s’emparer de l’arme d’un flic et aurait été tué, ce qui aurait déclenché l’émeute qui a fait au moins six blessés parmi les réfugiés.

Nous n’avons pas plus d’informations. La seule source concernant ce qui s’est passé est le Haut Commissariat aux Réfugiés, accusé par les migrants de bloquer leur passage en Europe.

Category: Brèves des frontières

Tagged: , ,

Comments are closed.

LIBERTÉ POUR ABDUL RAHMAN HAROUN LE MARCHEUR SOUS LA MANCHE :
LA SOLIDARITÉ SIGNIFIE LUTTER CONTRE LES FRONTIÈRES :
SITUATION ET LUTTES À CALAIS :