Sans Papiers Ni Frontières

Icon

Contre les frontières et leurs prisons

[MaJ][Australie] Révolte au centre de rétention pour migrants sur l’île de Nauru – 19 juillet 2013

Dans la soirée de vendredi 19 juillet 2013, une révolte a éclaté à la prison pour migrants sur l’île de Nauru en Australie. Plusieurs bâtiments de la prison ont été incendiés et près de la moitié des demandeurs d’asile de la prison (où sont enfermés environ 500 migrants) se sont échappés du centre.  Leur presse affirme que 95% des bâtiments de la prison sont partis en fumée, dont le toit qui s’est effondré.

La rage des migrants s’est étendue sur l’île de Nauru et le feu a été bouté entre autre aux biens publics.

Suite à un appel des autorités de l’île à aider les forces répressives, des citoyens-flics ont prêté main forte aux flics et à la société privée de sécurité ‘Wilson’ pour réprimer les migrants.

Toujours selon les médias, 15 matons ont été blessés et 60 migrants arrêtés.

Fin septembre/début octobre 2012, des migrants s’étaient révoltés et des citoyens s’étaient prononcés pour la (ré)ouverture des deux camps pour sans-papiers de Manus et Nauru.

Cette révolte intervient alors que plusieurs migrants ont été récemment emprisonnés suite à la révolte incendiaire du centre de Villawood (banlieue de Sidney) en 2011.

Traduit librement de la presse australienne, 20/07/2013

Feux à tous les centres de rétention et à toutes les frontières !

[repris du chatnoiremeutier]

Mise à jour, 20 août 2013

Suite à la révolte du 19 juillet, 119 demandeurs d’asile passent cette semaine en procès sur l’île de Nauru. Ils sont accusés d’avoir mené une émeute, pillé et incendié le centre de rétention, ce qui aurait causé 60 millions de dollars de dégâts.

D’après la presse

Category: Brèves des frontières

Tagged: , ,

Comments are closed.

LIBERTÉ POUR ABDUL RAHMAN HAROUN LE MARCHEUR SOUS LA MANCHE :
LA SOLIDARITÉ SIGNIFIE LUTTER CONTRE LES FRONTIÈRES :
SITUATION ET LUTTES À CALAIS :