Sans Papiers Ni Frontières

Icon

Contre les frontières et leurs prisons

[Turin] Une couche de peinture – 20 mars 2013

Dans la section violette après les incendies de vendredi qui ont rendu les chambres totalement inutilisables, lundi, les retenus ont refusé le repas midi et soir. Certains d’entre eux ont été envoyés dans d’autres sections, tandis que mardi au moins deux de la section violette ainsi qu’un retenu de la section jaune ont été transférés à Modena. Neuf prisonniers continuent de dormir dans la cantine, ceux qui n’ont pas encore fait criser les matons. Dans le même temps, dans tout le centre on observe quelques travaux et des télés et matelas apparaissent ci et là : une inspection est prévue mercredi et les chefs ne veulent pas faire mauvaise figure.  Ne pouvant pas remettre en fonction  toutes les chambres parties en fumée, ils réaménagent la section blanche fermée depuis longtemps.

traduit de macerie

Category: Brèves des frontières

Tagged: ,

Comments are closed.

LIBERTÉ POUR ABDUL RAHMAN HAROUN LE MARCHEUR SOUS LA MANCHE :
LA SOLIDARITÉ SIGNIFIE LUTTER CONTRE LES FRONTIÈRES :
SITUATION ET LUTTES À CALAIS :