Sans Papiers Ni Frontières

Icon

Contre les frontières et leurs prisons

Blocage du centre fermé de Bruges – 20 octobre 2012

Le blocage du centre (qui s’appelle Le Refuge, sic!) est toujours en cours . La cinquantaine d’activistes (re-sic!) empêchent ainsi les expulsions du jour. La police est sur place.

Suite à l’action devant le centre fermé les prisonniers ont décidé de refuser le préau ou de manger en solidarité avec les activistes.

16 flics anti-émeutes ont voulu rentrer dans le centre fermé par la petite porte, qui a été bloquée par des activistes. Ensuite il y a eu sept arrestations violentes.

Les flics disaient qu’ils voulaient rentrer pour calmer la situation dans le centre. Les prisonniers disent qu’ils ne peuvent plus téléphoner ou sortir dans la cour.

Quelques jours auparavant, une révolte a éclaté au sein du centre fermé. Un prisonnier s’est auto-mutilé, les gardiens-matons sont intervenus. Là, une salle est barricadée pour empêcher l’intervention des matons, du mobilier et des fenêtres sont cassés, des feux sont allumés. Des renforts de police arrivent et après quelques temps de baston, ils parviennent malheureusement à rétablir le calme 2 heures après.

Plusieurs prisonniers sont envoyés à l’isolement et d’autres transférés.

vu sur : http://bxl.indymedia.org/articles/5465

20 octobre 2012

Category: Brèves des frontières

Tagged: , ,

Comments are closed.

LIBERTÉ POUR ABDUL RAHMAN HAROUN LE MARCHEUR SOUS LA MANCHE :
LA SOLIDARITÉ SIGNIFIE LUTTER CONTRE LES FRONTIÈRES :
SITUATION ET LUTTES À CALAIS :